Quand les collégiens prennent le micro (Vosges Matin)

Article paru dans Vosges Matin du 20 février 2018 – Reproduit avec leur aimable autorisation.

Disponible en ligne sur : http://www.vosgesmatin.fr/edition-de-la-plaine/2016/01/31/vittel-s-cool-radio-la-webradio-du-college-jules-verne

VITTEL ÉDUCATION

Quand les collégiens prennent le micro

Depuis trois ans, le collège vittellois dispose de sa webradio, dont les émissions sont préparées et animées par les élèves, sous la houlette de leur professeur documentaliste. Nous avons assisté à un enregistrement.

  • LE 20/02/2018 À 05:03
Installés autour de la table d’enregistrement, les collégiens s’apprêtent à enregistrer un nouveau numéro de leur émission hebdomadaire qui sera diffusée sur S’Cool Radio. Photo A.D.C.
Installés autour de la table d’enregistrement, les collégiens s’apprêtent à enregistrer un nouveau numéro de leur émission hebdomadaire qui sera diffusée sur S’Cool Radio. Photo A.D.C.

Il est 14 h. Comme quasiment chaque vendredi, le CDI du collège Jules-Verne est en pleine effervescence. Vingt collégiens, tous niveaux confondus, préparent l’enregistrement de leur émission de radio hebdomadaire. Le rituel est le même depuis trois ans et la création de S’Cool Radio, un média que l’on retrouve exclusivement sur le web.

Du côté des postes informatiques, une poignée d’élèves peaufinent leur chronique. « Je m’occupe des actualités dans le monde, confie Clément Thomas, en 6e. Pour cette semaine, j’ai sélectionné trois infos qui ont eu lieu les jours précédents. » Devant un autre ordinateur, Lénaïc Louviot, en 5e , travaille sur sa pastille. « C’est plus court qu’une chronique. Cette semaine, j’ai choisi de parler des nouveautés du zoo de Beauval. »

Le temps de caler une dernière fois le déroulé de l’émission avec Ludovic Gavignet, professeur documentaliste qui chapeaute tout ce petit monde, et les élèves peuvent prendre place derrière les micros. « Nous allons enregistrer dans les conditions du direct, précise l’enseignant, tout en procédant au test du matériel. » Tout est prêt, l’émission peut démarrer. Titouan, le présentateur du jour, introduit les différentes interventions. Aucune place n’est laissée à l’improvisation. Seul Lénaïc Louviot a le droit de couper ses camarades. « Je suis ce qu’on appelle en radio un sniper. C’est la seule personne qui peut intervenir pendant une chronique », confie-t-il. L’heure de la pause arrive rapidement. Par pause, nous entendons une musique sélectionnée par Einat Bourgeois, en 5e. « Pour chaque émission, je vais sur un site qui propose des chansons libres de droit et je choisis un titre qui me plaît », précise la jeune fille.

« Il va falloir travailler votre dynamisme »

Trois minutes. C’est en moyenne la durée de la chanson. Juste le temps pour les collégiens de jouer au jeu des chaises musicales. Ceux dont la chronique est désormais dans la boîte quittent la table. Les autres prennent place. Et c’est parti pour la deuxième partie de l’émission. Deux élèves animent un jeu, un autre parle d’un film qui sortira la semaine suivante… Les collégiens ponctuent leur émission par quelques dédicaces. À destination par exemple des élèves qui célébreront leur anniversaire dans la semaine. Le présentateur termine l’émission. « La fin est un peu maladroite, nous allons la refaire », relève Ludovic Gavignet, avant de procéder au débriefing de rigueur. « Le jeu était trop long », note le professeur documentaliste, avant d’ajouter : « Il va falloir travailler votre dynamisme pour les prochaines fois. »

Tant pis pour les quelques petits défauts, l’émission sera diffusée tel quel. Après tout, on ne devient pas animateur d’un coup de baguette magique. Là dessus, élèves et enseignant sont sur la même longueur d’onde.

Pour écouter S’Cool Radio : www.scool-radio.com ; page Facebook : S’cool Radio Vittel.

C’est Cauet qui m’a donné envie

Ethan Argenton, 3e  à Vittel

« C’est moi qui gère la page Facebook et je fais aussi un jeu chaque semaine. C’est en écoutant Cauet et Manu sur NRJ que j’ai eu envie de rentrer dans le club radio. C’est plus une petite occupation qu’une vraie passion, mais on a quand une responsabilité vis-à-vis du public. »

Un bon moyen de travailler l’oral

Paul Haffner, 5e.

« Je suis chroniqueur dans l’émission. Je traite des super-héros. Comme je suis à l’aise à l’oral, ce club me permet de m’exprimer. Ce n’est pas un projet professionnel, mais plutôt un moyen de travailler l’oral et de faire découvrir des choses qui me passionnent. »

Une grosse responsabilité

Maxence Buffe, en 6e.

« Je suis responsable de la technique pour l’émission. J’ai eu envie de faire partie du club en écoutant Magnum. L’émission est entièrement faite par les collégiens et on entend qu’eux dans l’émission. Je m’amuse, mais c’est aussi beaucoup de responsabilités »

CE qu’ils en pensent – Je m’occupe de la musique

Einat Bourgeois, en 5e.

« Je suis en charge de la musique, je dois choisir un morceau pour chaque émission et je fais aussi le lancement. Je prends cet atelier comme un loisir parce qu’on s’amuse mais on doit quand même travailler pour faire une émission propre. »

Alexandre DE CARVALHO

Auteur de l’article : M. Gavignet

Professeur-Documentaliste - Responsable de la Webradio

Laisser un commentaire

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench